Métier

insert_drive_fileDownload PDF

Constructeur/‑trice-métallique CFC

insert_drive_fileDownload PDF
Berufsbild Constructeur/-trice-métallique CFC
location_onEntreprises formatrices / Associations
info
Entreprise / Ecoleplay_arrow Localitéplay_arrow
Baltensperger AG Stahl- und Kranbau Höri
eberle + partner ag metall- und stahlbau Kaltbrunn
Energie Wasser Bern Bern
Frei Metallbau AG Herrliberg
Gebr. Leuthold Metallbau AG Büren
Isenschmid AG Heizung Metallbau Apparatebau Küssnacht am Rigi
IWB, Industrielle Werke Basel Basel
Karl Zimmermann AG Bern
Lippuner Energie- und Metallbautechnik AG Grabs
Metallbau Bühlmann AG Wauwil
Rusterholz + Lanz AG Affoltern a. Albis
Stadt Zürich Zürich
Stöckle Metallbau AG St.Gallen
Surber-Metallbau AG Dietikon
descriptionNature des tâches

L'industrie métallurgique suisse est un secteur de haute technologie à multiples facettes et innovant. De nombreuses entreprises suisses comptent parmi les principaux fournisseurs mondiaux de produits et de constructions de haute qualité. Le constructeur et la constructrice métalliques créent et assemblent des constructions très diverses en tenant compte des dimensions prescrites. Ils fabriquent les pièces selon des dessins techniques en atelier ou dans des halles de production. Ils coupent des barres, des tubes et des tôles avec des machines commandées par ordinateur. Ils les estampent, les percent, les coupent et les fraisent à la forme souhaitée. Ils assemblent les composants coupés en utilisant des techniques de collage, de soudage et de vissage.
Ils utilisent pour cela des machines modernes de même que des outils manuels. Ils montent ces pièces en équipe sur les chantiers. Leur travail comprend également l'inspection et l'entretien des structures métalliques existantes, l'entretien et la maintenance des outils et des machines. Ils transforment principalement des produits semi-finis. Les matériaux les plus importants qu'ils utilisent sont l'acier et l'aluminium, mais aussi des métaux tels que l'acier chrome-nickel, le laiton, le bronze de construction ou le cuivre ainsi que les matières synthétiques et le verre. Ils planifient le travail de manière à ce qu'il puisse être exécuté efficacement, dans les délais, au meilleur coût et dans la qualité souhaitée. Ce faisant, ils se conforment à la réglementation sur la sécurité et la santé au travail ainsi que la protection de l'environnement. Au cours de l'apprentissage, ils se spécialisent dans l'une des orientations suivantes: Construction métallique, charpente métallique, travaux de forge.

Domaines de formation
event_noteConditions d'admission

Scolarité obligatoire achevée, niveau moyen.
De bonnes prestations en calcul, en dessin technique et en travaux manuels sont un atout.

Bonne représentation spatiale, intérêt pour tout ce qui touche à la construction, intérêt pour la technique, habileté manuelle, avoir du plaisir à travailler les matériaux métalliques, bonne constitution, pas d'allergie aux métaux, sens des formes, facilité de contact, bonnes manières, autonomie, compréhension technique, don pour le dessin.

schoolFormation

Formation professionnelle initiale de 4 ans dans une entreprise de construction métallique, de construction en acier, de construction de fenêtres ou de façades. Cours professionnels 1 jour par semaine. Les cours interentreprises complètent la formation théorique.

Formation initiale de 2 ans voir le métier d'aide-constructeur/trice métallique AFP.

trending_upPerspectives

Examen dans une autre spécialisation après 1 an de pratique professionnelle. Apprentissage complémentaire de dessinateur/-trice-constructeur/-trice sur métal CFC (admission en 3e année de formation).
Examen professionnel de chef/fe d'atelier et de montage en construction métallique, projeteur/-euse en construction métallique, expert/e-soudeur/-euse avec brevet fédéral.
Examen professionnel supérieur de constructeur/-trice métallique avec diplôme fédéral.
Technicien/ne dipl. ES en construction métallique.
Ingénieur/e en technique du bâtiment BSc HES.
Entrepreneur/-euse.


keyboard_arrow_up