Berufsbild Journaliste
descriptionNature des tâches

Rapporter ce qui se passe, là où ça brûle, informer les gens sur les événements locaux, nationaux et internationaux, cela en fascine plus d’un: Dans le domaine du journalisme on prend le pouls du temps. Les journalistes travaillent de façon différente en fonction de leurs domaines de compétence (spécialités), du médium (journal, magazine, etc.) et de la forme de représentation (rapport, interview, etc.). Ils réalisent leur article sur les événements actuels de façon largement autonome. Mais ils doivent toujours respecter les délais de remise, la clôture de la rédaction. Ils subissent donc constamment la course contre la montre. Pour eux informer signifie débusquer ce qui est nouveau et intéressant en premier, reconnaître des connections, nouer des contacts et les entretenir, collecter des informations de fond. Lorsqu’ils ont enfin rassemblé les informations nécessaires sur un sujet, ils peuvent enfin écrire leur article, composé si possible de façon claire et passionnante, pour que le lecteur puisse facilement le comprendre.

event_noteConditions d'admission

Différentes voies mènent au journalisme, par exemple via une étude liée à la pratique du travail comme journaliste pigiste ou encore via une formation de journaliste.

UNIL, UNIGE ou Université de Neuchâtel: maturité professionnelle, spécialisée ou gymnasiale et au moins 1 an d’expérience.
SAL: diplôme du degré secondaire II ou formation équivalente.
CFJM (Centre de formations au journalisme et aux médias de Lausanne): maturité professionnelle, spécialisé ou gymnasiale ou qualification équivalente, employé dans une entreprise de médias et examen d’admission réussie.

Curiosité, enthousiasme pour l’apprentissage, pensée logique et critique, capacité d’expression, besoin de transmettre aux autres, plaisir d’écrire, conscience des responsabilité, résistance, méthode de travail rapide, enthousiasme pour les contacts, confiance en soi, résistance morale, connaissances linguistiques, capacité à travailler en équipe.

schoolFormation

UNIL, UNIGE ou Université de Neuchâtel: étude de 3 ans à temps plein, BA HES en communication.
SAL: environ 3–4 ans à temps plein ou partiel, diplôme reconnu par l'état.
CFJM: 2 ans en cours d'emploi, diplôme.

Ou initiation par la pratique, stage (2ans), école de journalisme en formation continue, étude de journalisme à l’université, étude post-diplôme. La formation est très diverse.
La demande de places de formation dans les écoles de journalisme et dans les journaux est énorme.

trending_upPerspectives

Spécialisation par ex. en tant que reporter, correspondant(e), journaliste d’images, journaliste spécialisé en culture, présentateur / présentatrice, chef de service, rédacteur en chef.

keyboard_arrow_up