Berufsbild Electronicien/ne CFC
location_onEntreprises formatrices / Associations
info
Entreprise / Ecoleplay_arrow Localitéplay_arrow
azo Ausbildungszentrum Zürcher Oberland Uster
BELIMO Automation AG Hinwil
Bruker BioSpin AG Fällanden
BÜCHI Labortechnik AG Flawil
Camille Bauer Metrawatt AG Wohlen
Endress + Hauser Flowtec AG Reinach
ETH Zürich Berufsbildung Zürich
Ferag AG Hinwil
Hamilton Bonaduz AG Bonaduz
Huba Control AG Würenlos
Komax AG Dierikon
login formation professionnelle SA centre de traitement des candidatures Lausanne
Lonza AG Visp
maxon motor ag Sachseln
METROHM AG Herisau
Mettler-Toledo GmbH Greifensee
MSW Mechatronik Schule Winterthur Winterthur
OC Oerlikon Balzers AG Balzers
Rheinmetall Air Defence AG Zürich-Oerlikon
Sonova AG Stäfa
Soudronic AG Bergdietikon
SWISSMEM Berufsbildung Winterthur
SWISSMEM Berufsbildung Winterthur
SWISSMEM Berufsbildung Winterthur
TECAN Schweiz AG Männedorf
Thales Suisse SA Zürich
TRUMPF Grüsch AG Grüsch
Uster Technologies AG Uster
descriptionNature des tâches

Les électroniciens et les électroniciennes ont un champ d’activité très large. Que ce soit le portable, des clés de voiture à télécommande, le compteur de pouls pour l’entraînement à la marche ou un système d’alarme: c’est le plus souvent un interrupteur électronique invisible, qui rend ces objets plus nécessaires ou bien qu’il les rend réalisables. Il est aussi impossible de s’imaginer des machines et des systèmes de production sans électronique.
Les électroniciens développent et réalisent en collaboration avec d’autres professionnels, du matériel électronique et des logiciels. L’assemblage de pièces et de modules de haute technicité (hardware) et leur programmation (software) par ordinateur remplace de plus en plus les opérations de soudage classiques de cartes à circuits imprimés.
Les électroniciens et électroniciennes comprennent beaucoup de notions anglaises, parce que l’électronique est très marquée par cette langue. Ils exécutent des appareils et des systèmes électroniques. Ils les mesurent et les contrôlent, établissent des documents techniques.
Dans de nombreuses entreprises, les électroniciens effectuent des travaux de maintenance ou de mise en service directement le client, en Suisse ou à l’étranger.

event_noteConditions d'admission

Scolarité obligatoire achevée, niveau moyen ou supérieur.
De bonnes bases en mathématiques et en physique sont nécessaires.

Goût pour les mathématiques et l'expérimentation, intérêt pour l'électrotechnique, sens technique, persévérance, goût pour le travail à l'ordinateur, envie d'apprendre, esprit analytique, capacité d'abstraction, exactitude.

schoolFormation

La formation de 4 ans se compose de deux niveaux successifs de deux ans: une formation initiale et générale complétée par une spécialisation.
Un minimum de deux points essentiels sur 12 sont approfondis dans ce contexte. Cela va du développement de circuits imprimés à l’exécution de mandats de production, en passant par la réalisation d’installations de contrôle.

Avec une maturité gymnasiale, il est possible d’effectuer un apprentissage «way-up» de deux ans débouchant sur un certificat de capacité (CFC). Ceci permet d’entrer sans examen préalable dans une école supérieure spécialisée.

trending_upPerspectives

La formation continue est de mise dans ce métier.
Perfectionnement: Examen professionnel d’agent/e en automatique, d’agent/e de processus, d’expert/e en production ou de spécialiste en formation professionnelle. Examen professionnel supérieur de contremaître de l’industrie, de télématicien/ne, de responsable de formation ou d’ICT-Manager diplômé/e.
Technicien/ne ES, option électronique, informatique technique, informatique par exemple.
Ingénieur/e BSc HES, option électronique, informatique etc.

Avancement: spécialiste, chef d’équipe, de section, d’exploitation et d’entreprise.


keyboard_arrow_up