Métier

insert_drive_fileDownload PDF

Plâtrier/‑ière constructeur/‑trice à sec CFC

insert_drive_fileDownload PDF
Berufsbild Plâtrier/-ière constructeur/-trice à sec CFC
location_onEntreprises formatrices / Associations
info
Entreprise / Ecoleplay_arrow Localitéplay_arrow
BildungsNetz Zug Zug
Dell'Elba Partner AG Winterthur
Max Schweizer AG Zürich
Max Schweizer AG Bülach
Schweiz. Maler- und Gipserunternehmer- Verband SMGV Wallisellen
descriptionNature des tâches

Le plâtrier constructeur à sec travaille la plupart du temps sur les chantiers des nouvelles constructions, bien que le travail de rénovation prenne de plus en plus d’importance. Il ne passe qu’une petite partie de son temps à l’atelier. Il utilise de plus en plus de moyens mécaniques, mais le travail manuel est encore très présent. Le plâtrier constructeur à sec est principalement chargé du crépissage des plafonds, des murs et des façades des immeubles. Il peut donner différentes structures au crépis, de la plus fine à la plus grossière.
Les autres travaux confiés au plâtrier constructeur ou à la plâtrière constructrice à sec sont les suivants: construction de cloisons avec des panneaux préfabriqués; pose d’isolations intérieures et extérieures; réalisation de corniches.

event_noteConditions d'admission

Scolarité obligatoire achevée.

Bonne constitution physique, habileté manuelle, endurance, vision normale, ne pas être sujet de vertige (pour le travail sur les échafaudages), bonne représentation spatiale (pour la lecture de plans de construction), aptitude à travailler en équipe, intérêt pour tout ce qui touche à la construction.

schoolFormation

3 ans d'apprentissage dans une entreprise de plâtrerie-peinture, cours professionnels un jour par semaine.
Des cours interentreprises sont organisés dans des centres régionaux tout au long de la formation. Ils totalisent environ 6 semaines réparties durant l'apprentissage. L'apprenti y apprend à utiliser les principaux outils, appareils et machines. Les principales techniques de travail lui sont également présentées, afin qu'il puisse rapidement travailler de manière indépendante.

Il existe aussi une formation initiale de 2 ans: «Aide plâtrier/-ière AFP». La réussite à l'examen donne l'attestation fédérale.

trending_upPerspectives

Avec de l'expérience et des perfectionnements, les plâtriers/-ières constructeurs/-trices à sec peuvent devenir chef/fe d'équipe, contremaître ou maître/-esse. Certains s'établissent à leur compte.
Parmi les perfectionnements possibles figurent : l'apprentissage complémentaire de peintre en bâtiment, des certificats de staffeur/-euse (Genève), de chef/fe d'équipe plâtrier/-ière (Sion), le brevet fédéral d'artisan/e en conservation du patrimoine culturel bâti ou de contremaître plâtrier/-ère-constructeur/-trice à sec, le diplôme fédéral de maître plâtrier/-ière, ou encore des études d'architecte BSc HES.

keyboard_arrow_up